Les anglicismes omniprésents au bureau

Nous devons l’avouer, les anglicismes font partie de notre quotidien au bureau.

Au Québec, du fait que nous vivons dans un milieu bilingue (français et anglais), nous avons souvent tendance à utiliser des mots anglais, des traductions directes ou calques ou des tournures de phrases inspirées de l’anglais.

Ainsi les québécois, assistent à un meeting, plutôt qu’une séance, une réunion, une rencontre; participeront à un brainstorming, plutôt qu’un remue-méninges et nous trouverons le moyen de booster l’économie, plutôt que de la relancer, stimuler, encourager.

Les langues s’influencent naturellement les unes et les autres et c’est tout à fait normal.

Cependant, le Québec, avec ses millions d’anglophones, est particulièrement vulnérable à cette influence. Force est d’admettre que l’anglicisme s’impose et qu’il serait temps de réagir si nous voulons conserver notre langue car malgré le fait que ces emprunts peuvent paraître anodins, ils sont plus nombreux qu’on le croit et minent subtilement notre langue.

Mais leur usage reste inquiétant pour la survie de notre langue et confirme la fragilité des cultures et des langues.

Voici quelques exemples que nous entendons tous les jours :

  • Carte d’affaires / carte professionnelle ou carte de visite
  • Changer un chèque / encaisser un chèque
  • Code régional / indicatif régional
  • Compléter un formulaire / remplir un formulaire
  • Heures d’affaires / heures d’ouverture
  • Il y a plusieurs opportunités d’emploi / Il y a plusieurs perspectives d’emploi.
  • Les bénéfices marginaux sont intéressants / les avantages sociaux …
  • Je suis sur le conseil d’administration / je siège au conseil d’administration

Mais pourtant, c’est dans le dictionnaire !

Bien sûr, ceux-ci doivent emboîter le pas et suivre les nouvelles tendances … c’est une question de gros sous! Toutefois, ce n’est pas parce qu’on retrouve certains termes dans le dictionnaire qu’ils sont corrects pour autant.

L’anglicisme lexical

L’anglicisme lexical est un emprunt direct à la langue anglaise.

  • Feedback doit être remplacé par rétroaction.
  • Best-seller doit être remplacé par succès en librairie.
  • Coach doit être remplacé par mentor, entraîneur.
  • Brainstorming doit être remplacé par remue-méninges.
  • Challenge doit être remplacé par défi.

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’anglicisme phonétique

Un anglicisme phonétique est commis lorsque le locuteur prononce un mot français à l’anglaise.

  • Zoo se prononce « zo » en français et non « zou » comme en anglais.
  • Pyjama se prononce « pijama » en français et non « pidjama » comme en anglais.
  • Shampoing se prononce en français « champouin » et non « champou » comme en anglais.

Je vous invite à écouter la version audio de la capsule linguistique sur Podbean

Malgré tous les efforts déployés pour vous présenter des textes sans fautes, il se peut qu’une coquille se soit glissée à notre insu (ah la vilaine!) Si c’était le cas, je vous invite à m’en faire part en privé à : diane@100fautes.ca

Lien Permanent pour cet article : https://100fautes.ca/blogue/2019/07/28/les-anglicismes-omnipresents-au-bureau/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.